diagnostic de la sciatique

Sciatique

Symptômes, Causes et Possibilités de soins ou de chirurgie en Tunisie


Se Faire Soigner la Sciatique en Tunisie

Pour en finir avec la sciatique et ses symptômes invalidants, faites-vous diagnostiquer et conseiller sur vos meilleures options thérapeutiques avec l’un des meilleurs rhumatologues en Tunisie.

La sciatique un terme générique qui fait référence à des symptômes de douleur, picotement, engourdissement et faiblesse qui prennent naissance dans le bas du dos et se propagent tout au long du nerf sciatique qui se ramifie du bas du dos vers les hanches, les fesses et le long de chaque jambe, en général la sciatique ne touche qu’un seul coté du corps.

La sciatique est une maladie rhumatismale qui regroupe des symptômes communs à des états pathologiques sous-jacents, on parle de sciatique lorsqu’une hernie discale, une discopathie dégénérative, une sténose de la colonne vertébrale comprime une partie du nerf sciatique, cette compression provoque une inflammation, des douleurs et très souvent des engourdissements dans la jambe concernée.

Bien que les douleurs associées à la sciatique puissent être sévères, elles disparaissent avec des traitements médicamenteux au bout de quelques semaines, généralement seules les personnes atteintes d’une forme sévère associant une faiblisse importante des jambes avec des modifications des intestins ou de la vessie pourraient être candidates à des interventions chirurgicales

Les symptômes de la sciatique

La sciatique est caractérisée par une douleur qui irradie de la partie lombaire de la colonne vertébrale vers les fesses et l'arrière de la jambe.

La douleur sciatique peut varier en intensité et en fréquence de peu fréquente et irritante à constante et invalidante accompagné d’une sensation de brulure aigue ou parfois sous forme d’une secousse ou d’une décharge électrique, les symptômes sont généralement basés sur l'emplacement du nerf pincé.

Les symptômes suivants caractérisent la sciatique :

  • Une douleur ressentie presque tout au long du trajet nerveux et particulièrement du bas du dos à la fesse et à l’arrière de la cuisse et du mollet,
  • Une douleur plus intense en position assise, et une position assise prolongée aggravera les symptômes.
  • Certains patients ont également des engourdissements, des picotements ou une faiblesse musculaire à la jambe ou au pied affectés. Ils peuvent avoir des douleurs dans une partie de la jambe affectée et des engourdissements dans une autre partie.

Bien que les symptômes de la sciatique puissent être douloureux et invalidants, il est rare que la sciatique engendre une lésion permanente du nerf sciatique mais dans des cas rares une atteinte de la moelle épinière est possible.

Symptômes de la sciatique par racine nerveuse

Le nerf sciatique est le regroupement de cinq nerfs, deux ont des racines nerveuses lombaires (L4 et L5) et trois ont des racines sacrées S1, S2 et S3), par la suite le nerf sciatique se ramifient à nouveau dans la jambe pour fournir des fonctions motrices et sensorielles à des destinations spécifiques de la jambe et du pied.

Les symptômes sciatiques peuvent donc varier en fonction de l’origine de la racine nerveuse comprimée.

  • La sciatique L4 affecte la cuisse et le patient pourra ressentir une faiblesse dans le redressement de la jambe et son reflexe du genou diminué.
  • La sciatique L5 les symptômes affectent la chute de pied, les gros orteils et la cheville où le patient pourra ressentir une douleur et un engourdissement sur le dessus du pied.
  • La sciatique S1 affecte la partie externe du pied, qui peut irradier vers le petit orteil ou les orteils. Le patient pourra présenter une faiblesse pour soulever le talon ou pour se tenir sur la pointe des pieds.

L’ensemble des symptômes que le patient pourra présenter est du à la combinaisons des racines nerveuses pincées.

Quand est-ce que c’est urgent ?

Dans la plupart des cas, une sciatique légère disparait avec le temps, mais il faudra revoir votre rhumatologue si les douleurs persistent, s’aggravent ou s’aggravent progressivement.

La visite de votre rhumatologue en Tunisie devienne urgente dans les cas suivants :

  • Une douleur soudaine et intense au bas du dos ou à la jambe accompagnée d’un engourdissement ou une faiblisse musculaire de la jambe.
  • Des douleurs suite à un traumatisme violent.
  • Des symptômes se produisent dans les deux jambes, appelé sciatique bilatérale.
  • Une difficulté à contrôler les intestins ou la vessie.

Causes de la sciatique

La sciatique survient lorsque le nerf sciatique est pincé, généralement par une hernie discale dans la colonne vertébrale ou par une prolifération d'os (épine osseuse) sur les vertèbres. Plus rarement, le nerf peut être comprimé par une tumeur ou endommagé par une maladie telle que le diabète.

Donc pour la sciatique, il est important de comprendre la pathologie sous-jacente, car un traitement efficace visera à traiter les causes profondes de la douleur et à atténuer les symptômes aigus.

Facteurs de risque pour le développement de la sciatique

  • L’âge

  • Le phénomène de vieillissement naturel modifie la colonne vertébrale et favorise les hernies discales et les espérons osseux qui sont les causes les plus courantes de la sciatique.

  • L’obésité

  • Le surpoids, en augmentant le stress peut contribuer aux modifications de la colonne vertébrale qui déclenchent la sciatique.

  • Mode de vie

  • Un mode de vie sédentaire, les personnes qui passent de langues périodes assis, ou ceux qui exercent des activités qui leurs obligent à tordre le dos ou à porter des charges lourdes sont plus susceptibles de développer une sciatique.

  • Le diabète

  • Cette maladie augmente, entre autres le risque de lésions nerveuses entre autres celle du nerf sciatique.

Diagnostic de la sciatique en Tunisie

  • Examen physique

  • Votre rhumatologue en Tunisie vérifiera la force musculaire et les réflexes à travers des gestes tel que la marche sur les orteils ou les talons, de se relever d’une position accroupie ou tout en étant couché de lever les jambes l’une après l’autre, les douleurs résultant de la sciatique vont s’aggraver au cours de ces exercices.

  • Imagerie médicale

  • Une radiologie Rx ou une IRM permettront de la mise en évidence de la présence d’hernies discales ou des éperons osseux et expliquer l’origine de la sciatique.

  • Electromyogramme EMG

  • C’est un test qui mesure les impulsions électriques produites par les nerfs et les réponses des muscles, ce test permettra de confirmer la compression nerveuse provoquée par une hernie discale ou une sténose spinale (rétrécissement du canal rachidien)

Traitement de la sciatique en Tunisie

Pour la plupart des patients, la sciatique s'améliore généralement d'elle-même, dans l’ensemble, la grande majorité des épisodes de douleur sciatique s’atténuent dans un délai de 6 à 12 semaines, pour la plupart des patients souffrant de la sciatique des remèdes non chirurgicaux et un exercice régulier contribueront à soulager les douleurs ressenties.

Pour les patients dont la douleur est aigue ou ne s’atténuant pas d’elle-même, une approche de traitement non structurée voire une intervention chirurgicale pourra être la meilleure option pour le soulagement de la douleur et la prévention de la douleur et des dysfonctionnements à venir.

Traitements non chirurgicaux de la sciatique

Les traitements non chirurgicaux de la sciatique ont pour but de soulager les symptômes causés par une racine nerveuse comprimée.

Il existe un large éventail d’options disponibles pour le traitement de la sciatique, un ou plusieurs des traitements ci-dessous sont généralement recommandés en conjonction avec des exercices spécifiques.

  • Thérapie chaleur - froid

  • En cas de douleur sciatique aiguë, l’alternance de chaleur – froid pourra aider à soulager la douleur des jambes.

  • Médicaments contre la douleur

  • Les antalgiques sont souvent efficaces pour réduire ou soulager la douleur de la sciatique, les anti-inflammatoires peuvent réduire l’inflammation à l’origine de la douleur.

    Votre rhumatologue en Tunisie pourra vous prescrire des relaxants musculaires ou des narcotiques pour soulager les douleurs.

  • Injections épidurales de stéroïdes

  • En cas de douleurs intenses, une injection épidurale de stéroïdes directement dans la zone douloureuse peut réduire l'inflammation à l’origine des douleurs.

    Malgré le caractère temporaire allant d’une semaine à un an, et que cela pourra ne pas fonctionner avec tout les patients, une injection de stéroïde épidural peut être très efficace pour soulager les douleurs en permettant au patient de progresser dans un programme parallèle de conditionnement physique.

Traitements alternatifs de la sciatique

En plus des traitements médicamenteux classiques, plusieurs traitements alternatifs ont également prouvé leurs efficacités dans le soulagement de la douleur sciatique.

Les traitements alternatifs les plus courants en Tunisie figurent la manipulation chiropratique, l’acupuncture, la massothérapie et la kinésithérapie.

  • La chiropratique ou chiropraxie

  • La manipulation manuelle réalisées par des professionnels de la santé correctement formés peut créer des meilleurs environnements pour de guérison.

    Les ajustements de la colonne vertébrale et les manipulations manuelles effectuées par des professionnels de la santé dûment formés, tels que les chiropraticiens et les médecins ostéopathes, visent à améliorer l'alignement de la colonne vertébrale.

  • Acupuncture

  • Cette pratique d’origine asiatique est centrée sur la philosophie consistant à atteindre ou à maintenir le bien-être par le biais d'un flux d'énergie ouvert via des voies spécifiques dans le corps. Des aiguilles très fines (qui ne sont généralement pas senties) sont insérées dans la peau près de la zone douloureuse.

  • Massothérapie

  • Le massage réalisé par un kinésithérapeute présente un certain nombre de bienfaits pour le mal de dos, notamment une augmentation de la circulation sanguine, une relaxation musculaire et la libération d'endorphines, analgésiques naturels du corps.

  • La kinésithérapie

  • Comme dans toutes les maladies rhumatismales, La médecine physique et la kinésithérapie constituent un élément central de presque tous les plans de traitement de la sciatique.

    Le renforcement : de nombreux exercices peuvent aider à renforcer la colonne vertébrale et les muscles de soutien, les ligaments et les tendons. La plupart de ces exercices concernent non seulement le bas du dos, mais également les muscles abdominaux les muscles fessiers et les hanches.

    Les étirements : sont généralement recommandés pour soulager la douleur sciatique. Les étirements pour la sciatique sont conçus pour cibler les muscles qui provoquent des douleurs lorsqu'ils sont contractés et inflexibles.

  • Exercices physiques à faible impact

  • Une forme d’exercice cardiovasculaire à faible impact, comme la marche, la natation ou la thérapie en piscine est généralement un élément de récupération, l’activité aérobique encourageant l’échange de liquides et de nutriments pour aider à créer un meilleur environnement de guérison.

    L’activité physique à faible impact présente également l'avantage unique de libérer des endorphines, des analgésiques naturels du corps, qui aident à réduire la douleur sciatique.

    Pour les personnes souffrant de douleurs chroniques ou de douleurs sciatiques relativement importantes, une option pour les exercices en douceur est la thérapie par l'eau, qui est un programme d'exercices progressifs et contrôlés mis en place dans une piscine tiède.

Chirurgie de la sciatique

En règle générale, il est raisonnable d’envisager une chirurgie pour la sciatique dans les situations suivantes :

  • Douleurs intenses aux jambes persistantes pendant quatre à six semaines ou plus.
  • Les traitements non chirurgicaux restent sans effets faces aux douleurs.
  • Limitations sur la capacité du patient à participer aux activités quotidiennes.

Une intervention chirurgicale urgente n'est généralement nécessaire que si le patient présente une faiblesse progressive des jambes ou une perte soudaine du contrôle de l'intestin ou de la vessie.

En fonction de la cause et de la durée de la douleur sciatique, une des deux chirurgies générales sera généralement considérée soit une microdiscectomie ou une laminectomie lombaire.

La chirurgie de la sciatique est une chirurgie de décompression qui implique souvent un neurochirurgien et un orthopédite spécialiste du rachis.

Microdiscectomie pour la sciatique

Dans les cas où la douleur sciatique est due à une hernie discale lombaire , une microdiscectomie est l'approche chirurgicale la plus courante. Dans cette chirurgie, seule la partie du disque qui pince le nerf est retirée - le reste du disque est laissé intact.

Une microdiscectomie est généralement envisagée après quatre à six semaines si la douleur intense n’est pas soulagée par des moyens non chirurgicaux. Si la douleur et l'invalidité du patient sont graves, une intervention chirurgicale peut être envisagée plus tôt que quatre à six semaines.

En règle générale, prés de 90% des patients ressentiront un soulagement de leur douleur sciatique après ce type de chirurgie.

Laminectomie lombaire pour la sciatique

Dans les cas où la douleur sciatique est due à une sténose lombaire, une laminectomie lombaire peut être recommandée. Dans cette opération, la petite partie de l'os et / ou du matériel discal qui pince la racine nerveuse est retirée.

Une laminectomie peut être proposée en option si la sténose de la colonne vertébrale fait chuter la tolérance d'activité du patient à un niveau inacceptable. L'état de santé général du patient peut également être pris en compte pour l'opportunité de subir une intervention chirurgicale.

Une analyse approfondie effectuée chez des milliers de patients a montré que le taux de réussite de la laminectomie, soit seul, soit associé à une discectomie, était de 80% environ.

A qui revient la décision de la chirurgie ?

Dans la plupart des cas, la chirurgie de la sciatique est facultative, ce qui signifie que le patient décide de subir ou non une intervention chirurgicale. Cela est vrai tant pour la micro-discectomie que pour la laminectomie.

La décision du patient de subir une intervention chirurgicale repose principalement sur l'ampleur de la douleur et du dysfonctionnement ainsi que sur la durée pendant laquelle la douleur persiste. La santé globale du patient est également une considération.

Cette décision dépend essentiellement de l’efficacité des traitements et du besoin d’un soulagement immédiat des douleurs.

Efficacité des traitements non chirurgicaux

Certains patients préfèrent suivre des traitements médicamenteux et non médicamenteux aussi longtemps que possible en repoussant une éventuelle intervention chirurgicale tant qu’ils arrivent à gérer les douleurs.

Besoin d'un soulagement immédiat de la douleur

Certains patients peuvent avoir une préférence personnelle ou une situation de la vie qui tirera bénéfice du soulagement plus immédiat de la douleur habituellement offert par la chirurgie.

Notre rhumatologue en collaboration avec notre spécialiste du rachis vont vous conseiller sur la meilleure option pour votre cas et vous aider à prendre la meilleure décision.

Se faire soigner en Tunisie

contactez-nous

Vous voulez organiser votres séjour médical ou une évacuation médicale de l'un de vos proches, patients ou collaborateurs ?